Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Droits d'auteurs

germaine bouret,droits,auteur,cartes,faux

Editions Germaine BOURET

Kastell Morvan  13 Rumorvan

29840 LANILDUT

www.germainebouret.com         sir.egb@gmail.com

 

La SAS Editions Germaine Bouret administre les droits d'auteurs de différents ayant-droits de l'artiste à hauteur  de 87,5 % . Monsieur Christophe Bougaran 6,25 % et Madame Nathalie Bougaran 6,25%

 

Information sur les fausses cartes (contrefaçons) en circulation

Les Authentiques et les Imaginaires

Environ 500 modèles, dont une partie totalement fantaisiste et créée à partir de dessins de livres et arrangées à la sauce de l'éditeur. Légendes inventées ou changées. Un désastre pour l'intégrité de l'œuvre de Germaine Bouret, d'autant plus que cette personne peu scrupuleuse s'est même permis de signer ces cartes Germaine Bouret. Production arrêtée, mais le stock, qui aurait dû être détruit, se trouve chez des marchands peu scrupuleux qui s'en débarrassent à vil prix. Ceux qui revendent ces cartes le font en toute illégalité.

Éditions Roussel à Rouen

Environ 200 modèles d'une piètre qualité, repérables à l'incription GB suivie d'un chiffre sur le recto. Certaines ont même un verso dont les positions sont inversées (emplacement du timbre et de l'adresse à gauche) ainsi que l'absence de mention d'éditeur, ce qui est tout à fait illégal pour des cartes mises en vente dans des boutiques ou des carteries. Mêmes remarques que pour le précédent éditeur en ce qui concerne l'arrêt de la production, la destruction du stock et la revente. Cette société a aussi édité des gravures avec GB et un chiffre, ainsi que des calendriers toujours de qualité déplorable.

Éditions ML

6 fausses cartes existent. Les initiales ML veulent rappeler les initiales des éditeurs de l'époque comme MS, MS, GB etc. Ces cartes dont l'impression jaunâtre est à "vomir" sont apparues au début des années 2000 et présentées à la vente comme datant de 1970.

Recommandations :

N'achetez pas ces cartes et ce pour plusieurs raisons :
Tout d'abord elles sont fausses et certaines sont pure invention.
Elles portent atteinte aux droits d'auteur et entament l'intégrité de l'œuvre de Germaine Bouret.
Elles n'ont aucune valeur de collection.
En les possédant ou les revendant vous vous mettez dans la peau d'un receleur.
Si vous êtes un passionné de Germaine Bouret, fuyez ce genre d'objets et menez le combat pour les voir définitivement disparaître.